Les enseignants coopératifs

Classe coope rative

Les choses bougent dans l'enseignement. Les approches coopératives pronées depuis longtemps par l'OCCE (Office central de Coopération à L'Ecole : www2.occe.coop) et l'ICEM (Institut coopératif de l'Ecole moderne : icem-pedagogic-freinet.org) semblent gagner du terrain. Je viens de vivre deux expériences intéressantes qui en témoignent :

  • J'ai été invité à Epagny, près d'Annecy, à une rencontre de formation pour les enseignants organisée par le syndicat SGEN-CFDT avec la participation de Sylvain Connac, chercheur en sciences de l'éducation et maître de conférence à l'université de Montpellier. C'est la première fois que je rencontrais Sylvain Connac, mais je le connaissais déjà à travers ses livres et principalement "Apprendre avec les pédagogies coopératives" (ESF 2009), un ouvrage qui m'a beaucoup inspiré et qui montre les liens étroits entre les pédagogies coopératives dans l'éducation formelle (l'école) et les pédagogies coopératives dans l'éducation non formelle (Scoutisme, CEMEA, Francas). J'ai été frappé par l'intérêt profond manifesté par la cinquantaine d'enseignants présents pour les approches pédagogiques et Sylvain Connac est vraiment un maître qui sait, avec mesure et modestie, passionner son auditoire tout en le faisant participer activement. J'ai eu la possibilité d'un échange fructueux avec lui et il est maintenant inscrit sur le site d'Approches coopératives.
  • Catherine Boucher, une enseignante au lycée français de San Francisco, m'a invité à participer à la communauté d'apprentissage qu'elle anime, avec le soutien de Julie Higounet de la mission laïque Française, une association reconnue d'utilité publique qui soutient un réseau de 109 établissements français à l'étranger. Le but de cette communauté est de former les enseignants à la pratique des routines de la pensée visible développées par le professeur David Perkins de l'université Harvard, à Boston, EU. Les Routines de la pensée visible sont des exercices coopératifs qui visent à rendre visibles les processus de pensées utilisées par les élèves afin de leur permettre de prendre conscience des efforts à faire pour accéder à la pensée logique et critique. Sur le site d'approches coopératives, vous pouvez télécharger un petit livre "La pensée visible" qui propose une sélection des principales routines de pensé proposées pars David Perkins et son équipe. C'est, si je ne me trompe pas, la seule traduction française qui en existe pour le moment. Cette communauté d'apprentissage manifeste l'intérêt des enseignants en poste dans divers pays pour une découverte des méthodes coopératives. Ils ont compris que l'approche transmissive (le cours frontal, magistral) ne menait pas loin et qu'il fallait au contraire engager les enfants dans un processus d'apprentissage actif et coopératif, le seul qui permet à l'enseignant d'aider les élèves à apprendre à apprendre. Julie Higounet et Catherine Boucher sont maintenant, elles aussi, inscrites sur le site d'approches coopératives et nous avons commencé à partager nos informations et nos ressources.

Rien n'est plus urgent aujourd'hui que de faire connaître et appuyer ce regain d'intérêt pour les approches coopératives qui se manifeste de plus en plus dans le monde de l'éducation. Les recherches engagées par des chercheurs comme Sylvain Connac peuvent enrichir aussi bien les pratiques éducatives dans l'éducation formelle (le monde scolaire) que celles des animateurs des mouvements de jeunesse et des formateurs dans l'éducation non formelle.

Coopération Enseignement Méthodes éducatives coopératives

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire